Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              LA CUISINE DE RAHIMA

MON NOUVEAU PARTENAIRE : CHEZ L'EPICIER.FR

2 Février 2015 , Rédigé par Rahima Publié dans #PARTENARIATS

Bonjour,

Je vous présente mon nouveau partenaire Chez l'épicier.fr qui m'a gentiment envoyé un assortiment d'épices et d'herbes aromatiques. Merci à Yannick qui s'est occupé de mon envoi.

 

Les épices, les herbes et les aromates sont des substances issues de végétaux pour donner un meilleur goût et relever vos plats.

Le site chez-lepicier.fr vous permet de retrouver tous les épices, herbes et aromates dont vous aurez besoin pour vos préparations et recettes de cuisine.

 

Voyez plutôt toutes ces merveilles que j'utilise pour la plupart dans ma cuisine :

 

 

J'ai reçu en épices :

carvi

 

Un peu d'histoire : Le carvi est une des plus anciennes épices connues. Son usage remonte à plus de 5000 ans avant notre ère ! On en a trouvé dans des habitations lacustres datant du Néolithique.

À ne pas confondre avec le carvi noir ou cumin noir qui est en fait de la nigelle.

Elle fait partie des épices utilisées pour embaumer les momies au temps des pharaons et était censée écarter les mauvais esprits. On en faisait aussi des philtres d'amour.

En Orient, on l'appelle Cumin romain.

Ce nom provient du fait que les Romains en étaient très friands. Ce sont les conquêtes romaines qui diffusent cette épice dans tout l'empire. Il n'arrivera dans le Nord de l'Europe que vers le 13 ème siècle où il est très employé de nos jours.

En cuisine : C'est une épice très utilisée dans la cuisine allemande, elle entre par exemple dans la composition du kummel, de la choucroute, des salades de pomme de terre, la cuisine du poisson ou encore de nombreuses recettes de liqueurs traditionnelles allemandes.

Au Maghreb, le cumin romain s'emploie dans la plupart des salades.
En Inde, on l'incorpore dans les currys et dans la majorité des plats traditionnels.

Il se mariera parfaitement avec tous les légumes et toutes les viandes blanches.

Utilisez-le dans la cuisine du mouton, porc ou du gibier.

 

macis

 

Le macis est l’écorce qui protège la noix de muscade. Sa couleur nous indique son origine : la fleur de macis d'un rouge écarlate provient des îles Moluques en Indonésie, alors que lorsqu'elle est jaune orangé, elle provient de L’ile de Grenade.

En cuisine : Plus raffiné et poivré que la noix de muscade, on l'utilise en cuisine dans  la cuisine salée, sucrée salée, mais aussi dans les desserts sucrés. 

En Europe, On utilise traditionnellement le macis avec les poissons fins tels que le sandre ou la lotte ou encore avec les viandes blanches. Le macis se mariera cependant très bien dans une sauce béchamel, une quiche, un soufflé au fromage, une purée de pommes de terre ou de carottes, des œufs, du riz, enfin partout où vous utilisez la noix de muscade.

En dessert, il se marie très bien avec les fruits poêlés ou encore avec le chocolat. Il relèvera subtilement vos tartes aux pommes, tartes aux citrons…

Plus généralement, son usage est une alternative à la noix de muscade dans n'importe quel plat.

Voici quelques bonnes raisons, en plus de ses propriétés gustatives, d'acheter du macis. 

Propriétés anti-diarrhée, anti-nausée, sédative, il possède aussi des vertus digestives, antirhumatismales ou respiratoires. 

 

curcuma

Un peu d'histoire : Le curcuma est une épice utilisée en Inde depuis plus de 4000 ans.

Le curcuma a longtemps été appelé turmeric, qui vient du latin terra merita, ce qui signifie terre intéressante. Il est toujours appelé turmericen anglais. Le terme curcuma est un dérivé du mot arabe "kourkoum" qui signifie "safran".

En Inde, le gingembre mangue est considéré comme une épice sacrée et de bon augure.

C'est un puissant colorant qui peut facilement tâcher les vêtements et qui entre dans la composition du curry.

On se sert du curcuma pour teindre les robes des bonzes.

Bien que le curcuma soit parfois appelé safran indien ou safran du pauvre, le safran et le curcuma sont deux épices totalement différentes.

Il est de la même famille que le gingembre et la cardamome, les zingibéracées.

En cuisine : Il colore les mayonnaises, les œufs brouillés, les sauces à la crème, les fromages au four, le riz, les pommes de terre, les lentilles ou encore les pâtes.

Le safran du pauvre s’associe très bien avec  le basilic, le chou-fleur,  les pommes de terre, les lentilles, les haricots, la volaille, les poissons blancs, les moules et les sauces à base de tomate.

Le curcuma possède une saveur chaude mais douce, il peut être utilisé dans tous les plats,

C'est l'ingrédient de base des mélanges les plus connus dans le monde de la cuisine comme le colombo, le curry ou encore le massale !

 

curry

Le curry est le grand classique de la cuisine indienne, l'incontournable pour aromatiser vos plats. Il est idéal pour les débutants par sa simplicité d'usage.

Originaire de l’Inde du Sud, le mot "curry" est très probablement un anglicisme dérivé du tamoul Kari, qui désigne la préparation des épices destinées à l'assaisonnement.

En cuisine : Se marie particulièrement bien avec les viandes blanches et les légumes mais peut s'utiliser dans bien d'autres plats tels que les crevettes, les coquilles saint jacques ou les moules. 

 

sumac 

Le sumac est une épice qui provient du sumac des corroyeurs, de son nom scientifique Rhus coriaria, et non du sumac vénéneux qui lui est un poison. D'ailleurs, la plupart des variétés du sumac sont vénéneux.

En cuisine : C'est l'ingrédient central des brochettes d'agneau, de veau ou de bœuf, mais en réalité son usage s'étend à parfumer tous les plats.

C'est une épice fruitée, au goût acide mais délicat, qui a tendance à s'abimer à la cuisson sous l'effet de la chaleur. On déconseille donc de trop le faire cuire.

Son goût citronné fait qu'il peut remplacer le citron ou la citronnelle dans de nombreuses recettes. Il parfume les fruits de mer et le poisson au Liban et en Syrie, les salades en Irak et en Turquie, les volailles, la viande en boulettes, en brochette et en ragoût en Iran et en Géorgie.

Il aromatise les farces, le riz, les légumes et le pain en général, mélangé au yaourt avec quelques fines herbes, il devient une sauce excellente d'accompagnement, et il entre dans la composition du zahtar ou mélange Libanais, un mélange typiquement oriental.

Le sumac possède de fortes capacités salantes, ne pas trop rajouter de sel si vous mettez du sumac !

Il se marie très bien avec les œufs.

 

gingembre

Un peu d'histoire : Le gingembre, de son nom scientifique zingiber officinale, est connu depuis plus de 3000 ans pour ses propriétés aromatiques et ses bienfaits pour la santé.
On arrive à retrouver sa trace dans de très anciens manuscrits chinois et dans des textes anciens provenant d’Inde où il était employé comme plante médicale.

Originaire d’Inde, le gingembre est l’une des premières épices à être importée en Europe.

Il se répand très vite en Europe et dès le 1er siècle, il a totalement envahi le bassin méditerranéen.

Dans la médecine asiatique, il aurait la capacité de soigner quasiment tous les maux.

En cuisine : Il est très utilisé dans la cuisine réunionnaise et se marie parfaitement avec l'abricot sec et les figues sèches.

Séché et moulu, il convient aux pains, pâtisseries, confiseries, puddings et entremets. Avec la noix muscade, il assaisonne à merveille la soupe à la citrouille. Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés.

 

j'ai reçu également en herbes aromatiques moulues :

 

basilic

Un peu d'histoire : Le terme basilic provient du Latin Basilicum qui signifie "royal". C'était à l'époque la "reine des herbes aromatiques", cueillie uniquement par les souverains et grands chefs religieux. 

Beaucoup pensent  que le basilic est apparu en Asie (d'autres en Afrique) on ne sait trop quand. Les premières certitudes datent de -2000 av.JC, date à laquelle la plante a été importée en Egypte.

C'est donc d'Egypte que le basilic va envahir la Méditerranée via Rome, pour une conquête totale des cuisines du monde au début de notre ère.

On associe souvent cet aromate à la cuisine italienne et Méditerranéenne de manière plus large, alors que c'est dans la cuisine asiatique qu'il est le plus installé. Il possède un caractère sacré en Inde où il peut servir d'offrande au dieu Krishna. On met traditionnellement du basilic dans les mains des morts pour les protéger.

 

En cuisine : On retrouve donc le basilic dans les cuisines du monde entier, particulièrement en Asie (Thaïlande, Vietnam, Laos, etc.).

 C'est une herbe extrêmement facile à utiliser car elle peut se mettre absolument partout ! Il faut juste faire attention quand on l'associe à d'autres aromates et bizarrement à la carotte, car ce n'est pas son fort. Pour l'associer, tenez-vous en au persil, au thym de Provence, la sarriette ou le romarin.

Aussi, prenez garde à ne pas le faire cuire, ou alors très peu car il perd en saveur pendant la cuisson. Il est donc préférable de l’ajouter en fin de recette.

Il fait un carton avec les tomates. Vous pouvez en ajouter un peu dans tous vos repas estivaux sans soucis ! Il est délicieux juste effrité sur une omelette ou des oeufs au plat.

Il fait son boulot dans l'accompagnement des viandes, que ce soit le poulet, l'agneau, la dinde, le lapin, le canard (carpaccio), le gibier, toujours après ou en fin de cuisson.

Il se marie très bien aux poissons (crus ou cuits), fruits de mer et coquillages de toutes sortes ! La saveur du basilic reste toujours subtile donc il ne faut pas hésiter à s'en servir, on ne se trompe pas avec cette herbe aromatique.

On va beaucoup l'employer dans les sauces, particulièrement les sauces à base d'huile d'olive, car oui, si le basilic possède une amie, c'est bien l'huile d'olive ! D'ailleurs, pour profiter de sa saveur en toute simplicité, il suffit d'en mettre à macérer dans de l'huile d'olive et de se servir de cette huile aromatisée partout !

 Bien entendu, difficile de parler basilic sans parler de la sauce au pesto ! La recette italienne est un beau mélange d'huile d'olive, de parmesan et de pignon et d'ail. On l'utilise pour accompagner les pâtes, mais aussi les légumes, le riz, les pommes de terre, les soupes, etc.

En dessert, on en prépare des sorbets et diverses sucreries aromatisées.

Si vous l'utilisez en feuilles fraîches, ne vous servez pas d'un couteau car les feuilles vont s'oxyder. Préférez les déchirer à la main. L'idéal étant tout de même de piler les feuilles pour libérer toute la saveur de l'aromate.

 

COTE SANTÉ :

Voici quelques bonnes raisons, en plus de ses propriétés gustatives, d'acheter du basilic. 

Elle possède d'excellentes vertus digestives. Pour une tisane, comptez une cuillère à café par tasse, pas désagréable à boire et très efficace !

Comme la plupart des herbes aromatiques, c'est une bonne source d'antioxydants ayant un effet bénéfique sur toutes les maladies liées au vieillissement.

D'après une étude sur des rats, le basilic permet une forte baisse du taux de sucre dans le sang donc idéal pour le diabète. C'est une source de vitamines K et de fer (pour l'homme).

 

coriandre

un peu d'histoire : Les premières traces de la plante sont localisées dans le bassin méditerranéen, au Proche-Orient et en Asie Mineure. L’épice aromatisait le pain des Égyptiens, des Grecs et Romains. Mais la consommation de la coriandre est ancestrale, 6 000 ans avant notre ère. L’épice coriandre est présente en Europe dès le Moyen ge, et ce sont les Espagnols qui l’importent en Amérique. 

En cuisine : Tout se consomme dans la coriandre, feuilles, graines et racines. Si l’épice est souveraine dans la cuisine orientale, l’Occident la boude pendant longtemps. Alors pourquoi acheter de la coriandre, mais surtout comment la cuisiner ? Ce « persil arabe » fera des miracles lors de grillades de viandes rouges comme de viandes blanches, ou de crevettes. Si vous confectionnez vos conserves de légumes vous-même, pensez à y incorporer des graines de coriandre. Moulue, elle s’impose dans vos couscous et currys faits maison. Sa saveur sucrée et citronnée donnera du peps à une salade de laitue, ajoutez-y quelques feuilles de laurier. Vous trouverez dans notre vente en ligne de coriandre le produit moulu, en feuilles ou graines. 

Elle est riche en vitamine K. Elle aurait des vertus antibactériennes.

La coriandre possède des vertus toniques, digestives, antiseptiques, stimulantes (contre les coups de fatigue). La coriandre est efficace pour les digestions pénibles, les rhumatismes, les spasmes, ainsi que les vertiges. Elle serait aphrodisiaque.

 

boutons de rose

 

En cuisine : Très bon avec la volaille, l'agneau et dans les desserts.

La rose est utilisée dans la cuisine arabe depuis le Moyen Âge. Si son arôme floral peut faire penser que sa saveur est délicate, celle-ci est plutôt intense et il faut l'utiliser avec modération à cause de son amertume. On l'associe généralement aux préparations sucrées, mais elle sert bien aussi dans les plats salés, et s'utilise souvent avec d'autres épices intenses comme la cannelle, le poivre, le cumin, l'ail et le girofle. On peut également s'en servir pour parfumer le thé.

 

lavande

La lavande se respire avec extase. Elle s'est cuisinée de tous temps, particulièrement en tant que plante condimentaires du gibier, au vu de vieilles recettes culinaires. La lavande culinaire est remise au gout du jour par des chefs. Elle parfume les desserts (entremets, glaces, biscuits,tartes, crèmes, sirops, confitures...) et les plats cuisinés ( riz, poissons, poulet, plats en sauce, fromages de chèvre, tartelettes, beignets...).  

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Rejoignez moi sur ma Page Facebook 

N'hésitez pas à y faire un passage et me laisser vos commentaires sans oublier "d'aimer" ma page !   Je compte sur vous !!

Cliquez sur la photo pour y accéder

 

PIECE-MONTEE-1.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article